lundihebdo.com
Saturday, October 2020
Now Reading:
CNPR/NORD-KIVU : LE BALISAGE DE ROUTES DE GOMA POUR RÉCUPÉRER MAITRE BIENFAIT MANEGABE ?
Full Article 3 minutes read

CNPR/NORD-KIVU : LE BALISAGE DE ROUTES DE GOMA POUR RÉCUPÉRER MAITRE BIENFAIT MANEGABE ?

Par Frédéric Feruzi

 

Depuis le dimanche 19 juillet, les équipes de la commission nationale de prévention routière (CNPR) sont à l’œuvre sur la voirie de Goma, histoire de redessiner les marques au sol, à peine effacées.

 

Le travail que font les agents de la CNPR sur les routes de Goma était sur la table de la commission bien avant la suspension du maitre Bienfait Manegabe, renseigne une source du bureau de communication de la CNPR. Le directeur de la CNPR a été suspendu le 17 juillet dernier, par le gouverneur du Nord-Kivu, pour soupçons de détournements de fonds public et de mégestion de cette instance publique.

Notre source à la CNPR qui s’abstient d’une sortie médiatique, au tout début de travaux en cours à Goma, laisse entendre que le plan de balisage de la voirie de Goma n’a rien à voir avec la récupération du maitre Bienfait Manegabe qui n’est qu’en suspension.

L’origine de la suspension du maitre Bienfait Manegabe

Il n’est pas rare d’entendre dans les réseaux sociaux que maitre Bienfait Manegabe est victime d’un coup de tribalisme, dans sa brusque suspension. La version de cette suspension avancée par les autorités est cependant contraire. Maitre Bienfait Manegabe s’était plus d’une fois opposé à une commission d’enquête instituée par les ordres de mission collectifs No. 01/270/CAB/GP-NK du 22 juin 2020 et No. 020/OBLC-NK/AP/2020 du 25 mai 2020, relatifs au contrôle à la direction provinciale de la CNPR. Pour Maitre Bienfait Manegabe, seul le ministère national des transports et voies de communication est compétent pour enquêter sur les actes qu’il pose.

Cette opposition du directeur provincial de la CNPR au contrôle est toutefois interprétée par le gouverneur comme un comportement qui viole les dispositions pertinentes du code de conduite de l’agent public de l’État, mais aussi un acte irréfutable d’insoumission et d’insubordination à l’autorité provinciale qui ne sait donc pas le tolérer.

 

Le soutien des agents de la CNPR-NK

Les employés de la CNPR s’appuient notamment sur une correspondance du ministre national des transports au gouverneur du Nord-Kivu, qui défend la position de Maitre Bienfait Manegabe. Il affirme que la disposition qui crée et organise la CNPR prévoit que le contrôle de l’organisation relève de la compétence de son ministère.

Pour prouver que les autorités provinciales ne sont pas dans la logique de la déstabilisation de la CNPR, elles doivent lever la mesure de suspension du directeur provincial de la CNPR, réclament les agents et cadres de ce service public. Suivant leur évaluation, jamais la CNPR n’a été aussi bien dirigée, depuis l’arrivée du Maitre Bienfait Manegabe Mushobora. ‘’ On ne change pas l’équipe qui gagne !’’, s’exclame-t-ils en conclusion de leur déclaration commune.

À titre d’exemple, les agents de la CNPR brandissent le développement des signalisations routières et les marques au sol sur les routes de la ville de Goma en particulier et les villes de Butembo et Beni, au Nord-Kivu. Chose qui était absente avant la prise des fonctions par Maitre Bienfait Manegabe.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Input your search keywords and press Enter.