lundihebdo.com
Tuesday, September 2020
Now Reading:
GOMA : DEUX CORPS RETROUVÉS MORTS EN PLEIN ÉBATS SEXUELS DANS UNE ZONE À GAZ
Full Article 3 minutes read

GOMA : DEUX CORPS RETROUVÉS MORTS EN PLEIN ÉBATS SEXUELS DANS UNE ZONE À GAZ

Par Frédéric Feruzi

Les corps ont été ramassés ce lundi au matin, sur une zone à gaz sur l’avenue Katwa, au quartier lac-vert, dans le sud-ouest de la ville de Goma.

L’information a été confirmée par le chef du quartier lac-vert, en début de la soirée. Dans son rapport quotidien de ce lundi, la commune de Goma a également repris la nouvelle. Dedesi Mitima, le chef de lac-vert, explique que les corps de deux personnes montrent que c’étaient des jeunes d’une trentaine d’années.

Il indique que l’homme c’était un pécheur du lac-Kivu alors que sa partenaire était une femme d’un militaire. Les deux personnes entretenaient une relation d’amour secrète, qui avait commencé autour des faveurs en nature accordées par le pêcheur à la femme. Dimanche soir, après un moment dans un débit de boisson vers 17 heures, ils se sont retranchés dans la brousse où ils sont morts en plein ébats sexuels. ‘’Ce sont des inconnus, on n’a trouvé que c’étaient de nouvelles figures’’, fait savoir la société civile du quartier lac-vert.

‘’Le lieu où nous avons retrouvé les deux corps, on a toujours eu à identifier des vaches qui sont mortes, des chèvres, les oiseaux ainsi de suite.’’, précise le chef du quartier lac-vert, Dedesi Mitima.

Le chef du quartier lac-vert appelle ses administrés à la prudence et à la responsabilité :’’Le message que je pourrais donner à la population c’est d’être vigilante par rapport au milieu où nous vivons. Nous avons déjà identifié pas mal d’endroits gazeux. Et si du moins on ne connait pas le milieu, on ne doit pas se promener n’importe comment, car ça met beaucoup de vies humaines en danger’’.

Le quartier lac-vert est à Goma l’entité qui a jusqu’ici enregistré le plus de zones gazeuses. Ce gaz est communément appelé Mazuku. On le retrouve également aux quartiers Mugunga, Kyeshero et Katindo. Plusieurs personnes y sont mortes dans des chantiers, chaque fois qu’elles tentaient de creuser des fosses septiques au-delà de 2 m. Selon l’observatoire volcanologique de Goma, ce gaz borde le lac-Kivu, sur une largeur de 500 m, de Gisenyi au Rwanda à la cité de Sake, localisée à 30 km à l’ouest de Goma.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Input your search keywords and press Enter.