lundihebdo.com
Saturday, October 2020
Now Reading:
GOMA : L’ACTIVISTE ERICK BWANA PUWA AUDITIONNÉ PAR LA POLICE DE PUIS CE JEUDI
Full Article 2 minutes read

GOMA : L’ACTIVISTE ERICK BWANA PUWA AUDITIONNÉ PAR LA POLICE DE PUIS CE JEUDI

Du parquet de grande instance où il était détenu, le leader du mouvement national congolais (MNC) et trois de ses compagnons ont été transférés à la police spéciale de protection de l’enfant et de la femme (PSPEF). C’est ici que la verbalisation a commencé ce jeudi à Goma.

Une source au sein de la Lucha qui a suivi le début des auditions ce jeudi fait savoir qu’aucune infraction claire, contre Erick Bwana Puwa et ses compagnons, n’a été avancée par la police.

Vendredi 15 février, lui et Pierre Motokwe Love, Jean-Pierre Makeusa et Kambale Bwana Puwa ont été arrêtés sur le site du festival Amani, après qu’une manifestation demandant la délocalisation du festival à Beni avait éclaté du quartier Majengo à son voisin Virunga.

Trois jours après, le mouvement MNC a rendu public un communiqué pour dénoncer une arrestation arbitraire et la détention au secret de ses militants. Le mouvement a exigé leur libération.
Cette dernière exigence a été relayée par un communiqué commun des mouvements citoyens de Goma publié ce mercredi 19 février. ‘’Leurs droits ont été violés par les policiers qui les avaient arrêtés sans aucun mandat, et ils n’étaient même pas en flagrance’’, mentionne un paragraphe du communiqué.

Les mouvements citoyens sont allés jusqu’à faire une révélation :’’Depuis le jour de leur arrestation, nos quatre compatriotes ont été longuement torturés, heureusement, ils sont encore en vie et nous faisons confiance à notre justice mais nous craignons pour leur santé.’’
Les mouvements citoyens souhaitent que les militants du MNC soient libérés en vue de poursuivre leur lutte citoyenne pour la défense des citoyens et de la bonne gouvernance.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Input your search keywords and press Enter.