lundihebdo.com
Tuesday, September 2020
Now Reading:
MASISI-RUBAYA : UN MOUVEMENT CITOYEN DEMANDE LA FIN DES BAVURES DE LA POLICE AUTOUR DE LA MINE DU SMB
Full Article 3 minutes read

MASISI-RUBAYA : UN MOUVEMENT CITOYEN DEMANDE LA FIN DES BAVURES DE LA POLICE AUTOUR DE LA MINE DU SMB

Par Frédéric Feruzi

Les victimes des bavures de la police sont quotidiennes, à en croire le mouvement citoyen ‘’Masisi mon berceau’’ qui a manifesté vendredi, 17 juillet, devant le bureau du gouverneur du Nord-Kivu, pour interpeller les autorités.

Outre les victimes de balles de la police à Rubaya, localité du territoire de Masisi, les bavures passent également par des tracasseries de toutes sortes qui terrorisent la population, laisse entendre Théophile Tegetsimana, le porte-parole de ‘’Masisi mon berceau’’.

Le plus inquiétant c’est que ces policiers sont à la fois incontrôlés par l’inspection provinciale de la police et restent impunis de leurs actes illégaux, pour ce mouvement citoyen.

Il faut vite arrêter les morts civils occasionnés par des policiers inciviques, souhaitent les activistes de ‘’Masisi mon berceau’’. La plupart des victimes sont des creuseurs individuels qui tentent de mener leurs activités autour de la mine où sont installés les équipements de la société SMB (Société Minière de Bisunzu). S’en prendre aux creuseurs, relève de la violation de la loi qui reconnait les creuseurs artisanaux, indépendants, laissent entendre ‘Masisi mon berceau’.

Entre autres recommandations du mouvement citoyen, citons le retrait des policiers du carré minier de Rubaya, car ils devraient plutôt être à Goma, selon ‘Masisi mon berceau’. Le paiement des dommages aux victimes des bavures de la police par la SMB, l’organisation d’un jugement en flagrance des policiers coupables.

Les habitants de Rubaya, victimes d’un conflit latent entre la SMB et ses rivaux

C’est ce que l’on croit en lisant la déclaration du mouvement citoyen Masisi mon berceau. Déjà en mai dernier, quelques mouvements citoyens dont ‘’Génération Positive’’ avaient rapporté des revendications des creuseurs qui se disaient les victimes des confrontations entre les sociétés minières à Rubaya.

Dans leur déclaration, les activistes de ‘’Masisi mon berceau’’ invitent les politiciens et les leaders locaux à s’impliquer pour trouver une issue à la situation chaotique que la SMB impose à la population de Masisi grâce à la machine de tueries commise à sa garde, selon les termes de la déclaration.

Les activistes relèvent également la question de la qualité des minerais que produit la SMB dans cette condition. D’où cet appel :’’ Que les investisseurs travaillant avec SMB s’imprègnent de ces morts et de respecter la vie humaine surtout en évitant de collaborer et d’acheter les minerais de sang comme est dit souvent l’ONU’’.

La sortie médiatique du mouvement citoyen ‘’Masisi mon berceau’’ est un cri d’alarme de toute la population de Rubaya qui s’interroge sur le rôle de la police, a fait savoir Théophile Tegetsimana.

Le porte-parole de Masisi mon berceau prévient qu’une marche sera organisée à Goma et dans le Masisi au cas où aucune issue n’est donnée par les autorités, à ses revendications.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Input your search keywords and press Enter.