lundihebdo.com
Friday, July 2020
Now Reading:
Nord-Kivu : la stratégie I4S captive et rend à la fois indécis les nouveaux élus du Peuple
Full Article 5 minutes read

Nord-Kivu : la stratégie I4S captive et rend à la fois indécis les nouveaux élus du Peuple

Par Alain Alame

Au sortir de la séance d’information organisée par le Fonds de Cohérence pour la Stabilisation – FCS –  en faveur des élus provinciaux et nationaux sur le Programme de stabilisation en province du Nord-Kivu, ce jeudi 27 juin 2019 à l’Hôtel La Joie Plazza à Goma, les nouveaux Honorables députés et sénateurs ont eu l’air intéressé et à la fois dubitatif pour accompagner la stratégie I4S.

La rencontre mettait autour d’une table les partenaires au développement, les représentants des piliers de la Stratégie Internationale de Soutien pour la Sécurité et la Stabilisation (ISSSS) et les élus du peuple en province du Nord-Kivu. Très participative, la séance était animée dans une ambiance d’exposés et questions-réponses à l’allure d’une plénière.

Ici l’exercice était tel ‘’une consolidation des bagages et des connaissances des élus sur les défis et les priorités de la stabilisation et de la reconstruction de la province du Nord-Kivu’’, selon que l’a témoigné le Sénateur Célestin Vunabandi, présents aux assises.

Sénateur Célestin Vunabandi

Plusieurs questions n’ont pas été claires. Des réalités d’exécution du programme de stabilisation ont vite assombrit la compréhension des élus. Les députés étaient alors informés du défi de fonctionnement du Programme National de Stabilisation et de Reconstruction (STAREC), une structure gouvernementale qui se plaint de ne pas être appuyée à juste titre par le Gouvernement Congolais lui-même. Pendant ce temps plusieurs projets sont mis en œuvres par les partenaires de l’I4S échappant à l’œil de l’autorité publique dont le ministère de plan au niveau provincial.

A l’occasion, le Sénateur Vunabandi a fait appel au Gouvernent Congolais pour l’appui au programme STAREC, avant de recommander un cadre de concertation légal et règlementaire permettant aux aides pour la stabilisation et la reconstruction d’être orientées en tenant compte de la priorité du gouvernement et de son programme d’action.

Robert SENINGA, Président de l’Assemblée Provinciale du Nord-Kivu a indiqué qu’une séance plénière d’évaluation devra être organisée par son institution après ces assises. Le but de cette évaluation, pour le speaker, est d’avoir une meilleure compréhension de la stratégie I4S afin de redynamiser le programme STAREC. D’après lui, ‘’ il y a manque d’information sur les activités menées dans le cadre de la stratégie I4S’’. La stratégie n’est pas connue par plusieurs bénéficiaires des territoires et collectivités visées. Il souhaite que les acteurs qui interviennent puissent associer la population et le gouvernement congolais : « ce qui se fait sans nous est contre nous » pouvait-il insinuer.

L’appropriation du mécanisme I4S par les législateurs s’est donc révélée difficile à cause des plusieurs instances et parties prenantes dans la stratégie. Des termes techniques et procédures à suivre pour l’exécution de celle-ci sont nombreuses. L’approche elle-même fait appel à plusieurs causes profondes et dynamiques de conflit dans les zones d’intervention dont les dilemmes sécuritaires, la mobilisation pour la terre et l’identité, les dynamiques régionales ainsi que l’exploitation des ressources naturelles.

Rebecca Camp, Coordonnatrice de l’Unité d’Appui à la Stabilisation, UAS-Goma, autant que plusieurs élus salut cette rencontre d’information qui selon elle n’est que le début des concertations avec les nouveaux élus afin qu’ils accompagnent la stratégie I4S dans tous ces aspects.

Elle reconnait l’immensité des connaissances que devaient acquérir les nouveaux élus du peuple sur la stratégie I4S dans une demi-journée afin d’y sortir mieux informés.  Rebecca rassure que ‘’c’était essentiel que tous les partenaires de la stratégie se réunissent afin de partager les informations, de donner des avis et appréciations, des proposer des voies du succès de la stratégie qui est vaste avec une approche complexe afin de garantir la paix et la reconstruction qui du reste est l’affaire de tous’’.

Une stratégie vaste et complexe

L’I4S au travers de l’Alignement des projets fiancés bilatéralement est actuellement appuyé à la hauteur de 199 millions de dollars Américains par l’Allemagne, le Norvège, les Pays-Bas, le Royaume-Uni, les Etats-Unis et la Suède. Il est le principal cadre de planification et de coordination des interventions en matière de stabilisation en RDC.

Cinq piliers tiennent l’I4S dont le soutien au dialogue démocratique, la sécurité, la restauration de l’autorité de l’Etat, le retour, la réintégration et le relèvement socioéconomique et le pilier femmes, paix et sécurité. L’I4S compose avec le STAREC, l’UAS de la MONUSCO le Secrétariat Technique qui est chargé de gérer les mécanismes opérationnels dont le Fonds de Cohérence pour la Stabilisation et l’Alignement des projets financés bilatéralement.

Sa première version a été développée en 2008 dans la mise en œuvre du programme STAREC pour la paix tangible et le renforcement du processus politique qui découle de la signature des accords de Goma en 2008, et ceux de 2009. En 2013 l’I4S fait l’objet d’une profonde révision pour remédier aux lacunes et capitaliser les leçons apprises lors de la première phase de 2008 à 2012.

La Stratégie Provinciale pour la Stabilisation (SPS) pour la Province du Nord-Kivu et son associé (PAPS) ont été développés à partir du STAREC et de l’I4S. Le SPS a été respectivement validée par la Province du Nord-Kivu à travers le comité du STAREC en février et avril 2015. La phase de l’opérationnalisation et de la mise en œuvre de cette stratégie a débuté en 2017. Dès lors les projets Njia za Makubaliano, Pamoja na Maendeleo et Ensemble pour Beni (Pamoja Kwa ajili ya Beni) sont plus perceptibles autour de la zone de Kitshanga et de Beni-Nord en Province du Nord-Kivu.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Input your search keywords and press Enter.