lundihebdo.com
Thursday, October 2020
Now Reading:
NORD-KIVU : LE CURÉ DE LA PAROISSE DE KATWE RETROUVÉ ET ADMIS DANS UNE STRUCTURE SANITAIRE
Full Article 2 minutes read

NORD-KIVU : LE CURÉ DE LA PAROISSE DE KATWE RETROUVÉ ET ADMIS DANS UNE STRUCTURE SANITAIRE

Par Frédéric Feruzi

Le prêtre a été enlevé lundi matin sur l’axe Kibirizi-Rwindi. Sa libération a été saluée par la société civile de Kibirizi, en territoire de Rutshuru.

Faustin Kakule Vayire a été retrouvé vers 1h du matin ce mercredi. Son enlèvement avait eu lieu dans une zone de l’axe Kibirizi-Rwindi qui voit plusieurs opérations des miliciens Nyantura. Le curé revenait de l’agglomération de Kibirizi où il avait lu la messe de rameaux, la veille.

La société civile de Kibirizi affirme que le prêtre a été découvert dans un état de santé critique. Elle croit qu’il a été torturé par ses ravisseurs, pendant sa captivité.

Le curé a été emporté dans un centre de santé de la zone pour recevoir des soins, ajoute la société civile de Kibirizi. Elle invite les autorités à faire un effort pour arriver à mieux sécuriser la chefferie de Bwito. La région reste l’une des plus affectées par l’insécurité généralisée, qui limite les mouvements de la population et l’accès aux champs.

Bien engagé dans la dénonciation de l’insécurité, la violation de droits de l’homme et la dégradation des infrastructures, le parlement des jeunes de Bwito se félicite de la libération du curé. Il salue la mobilisation au niveau des autorités sécuritaires et politiques ainsi que de la société civile qui a mené à la libération du prêtre. Le parlement des jeunes de Bwito révèle cependant qu’une rançon de 2000$ a été payée.

Les kidnappings et les tueries caractérisent l’insécurité dans la chefferie de Bwito depuis ces dernières années. Bwito est marqué depuis des décennies par des conflits à caractère ethnique.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Input your search keywords and press Enter.