lundihebdo.com
Tuesday, July 2020
Now Reading:
NYIRAGONGO : 8 DE 9 ENFANTS COINCÉS DANS UNE FOSSE REPÊCHÉS VIVANTS PLUS DE 24H APRÈS
Full Article 3 minutes read

NYIRAGONGO : 8 DE 9 ENFANTS COINCÉS DANS UNE FOSSE REPÊCHÉS VIVANTS PLUS DE 24H APRÈS

Par Frédéric Feruzi

Âgés de 2 à 15 ans, les enfants sont tombés dans la fosse alors qu’ils tentaient de récupérer de la farine et du riz périmés jetés sur le lieu par le programme alimentaire mondial (PAM), hier mardi après-midi.

Les derniers 4 vivants viennent d’être repêchés vers 17h45, ce mercredi, fait savoir le mouvement de sociétés civiles du Congo, dans le territoire de Nyiragongo.

Les alertes des organisations de la société civile du territoire de Nyiragongo, sur cet incident, ont commencé à pleuvoir, mardi soir. Les enfants venaient juste de se voir bloqués dans une fosse du groupement Kibati qui aurait été faite par le volcan Nyiragogongo. Sa profondeur est estimée à plusieurs mètres de long.

Pour apporter le premier secours, des bénévoles ont jeté une longue corde qui a aidé à sauver 4 enfants, à en croire Jean-Etienne Bosenibamwe, le président du mouvement des sociétés civiles du Congo.

Les efforts qui se sont poursuivis jusque tard dans la soirée n’ont pas permis de faire remonter le reste d’enfants qui y ont par conséquent passé la nuit.

Selon la société civile de Kibati, la plate-forme sur laquelle se trouvaient les sacs de farine et de riz s’est affaissée sous le poids des enfants qui y déterraient la manne.

Les tentatives de repêchage de ce mercredi

Autorités et populations étaient jusqu’en début de la soirée confuses sur les moyens à employer pour récupérer les enfants de la fosse. Les méthodes mises en œuvre n’ont fait remonter, jusqu’après-midi, qu’un corps sans vie de l’un des mineurs, a signalé le mouvement des sociétés civiles du Congo.

Le ministre provincial de l’intérieur, les autorités politico-administratives de Nyiragongo et des élus de l’entité ont fait le déplacement du lieu. Grace à elles, un devis des matériels nécessaires pour continuer les recherches, toute la nuit, a été établi, faisait savoir à 15h 47, Nicodème Vasco Kahombo, président de la nouvelle société civile du territoire de Nyiragongo.

À 18h 5, le mouvement des sociétés civiles (MSCO) qui a suivi les recherches des enfants dans la fosse, annonçait le repêchage de 4 enfants vivants. Différentes sources de la société civile de Nyiragongo les donnaient jusque-là pour morts.

Le MSCO a, dans la foulée, exprimé sa reconnaissance aux autorités et aux organisations de droits de l’homme qui se sont impliquées dans les recherches.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Input your search keywords and press Enter.