lundihebdo.com
Tuesday, July 2020
Now Reading:
RDC libération de détenus politiques : VSV recense 135, Felix Tshisekedi coince encore sa « promesse »
Full Article 3 minutes read

RDC libération de détenus politiques : VSV recense 135, Felix Tshisekedi coince encore sa « promesse »

Par Alain Alame

Pendant que la classe politique attend impatiemment la libération des prisonniers politiques promise par le Chef de l’Etat, le 2 mars dernier, l’organisation de défense des Droits de l’Homme la Voix des Sans Voix porte à 135 les détenus bénéficiaires.

Outres les noms de Frank Diongo et celui de Firmin Yangambi et eugène Diomi de recentes arrestations qui figurent sur la liste des prochains graciés, VSV fait resurgir des noms de célébrités anciennes en prisons comme le Colonel Eddy Kapend Irung Awan, Aide de Camp et Chef d’Etat-Major Particulier du Président Laurent Désiré Kabila.

La liste est faite 24 heures après l’expiration du délai de 10 jours que s’est accordé le Président Felix pour les relaxer.

Toujours dans les statistiques des détenus politiques, d’opinions et assimilés en RDC, cette organisation catégorise les cas et localise les centres pénitentiaires qui abritent les sujets, dont :

  1. Le Groupe des condamnés dans l’affaire de l’assassinat de l’ancien Chef de l’Etat Laurent Désiré Kabila le 16 janvier 2001, 30 prisonniers détenus à la Prison Centrale de Makala (PCM) ;
  2. Autres détenus politiques, d’opinions ou assimilés dont 3cas emblématiques, 4 cas dont 3 en détention à la PCM et 1 à la Prison Militaire de Ndolo ;
  3. Groupe d’adeptes du Prophète Paul Joseph Mukungubila Mutombo du Ministère pour la restauration de l’Afrique noire, condamné à des peines allant de 7 à 15 ans de servitude pénale principale. 4 condamnés incarcérés à la Prison Militaire de Ndolo ;
  4. Compagnons de l’opposant Congolais Honore Ngbanda Azambo en exil en France, 1 prisonnier en détention à la Prison Militaire de Ndolo ;
  5. Proches et militaires de Jean Pierre Bemba amnistiés depuis 2014 et toujours en détention, 17 prisonniers condamnés détenus à la Prison Centrale de Makala ;
  6. Autres amnistiés depuis 2014 toujours en détention, 5 prisonniers en détention dont quatre 4 à la Prison Centrale de Makala et 1 à l’ex Demiap ;
  7. Les membres de l’ONG Abandonned Rescue Internationnal (ARI)/ Sud-Kivu, 20 prisonniers en détention à la PCM ;
  8. Autres détenus politiques, d’opinions ou assimilés, 5 personnes dont quatre 4 en détention à la Prison Militaire de Ndolo et un 1 en exil au  Congo /Brazzaville ;
  9. Personnes exilées pour raisons politiques, 4 personnes dont Moïse Katumbi (cas emblématique) et Francis Kalombo ;
  10. Groupe des personnes poursuivies pour tentative d’organisation d’un mouvement insurrectionnel enregistré sous RMP 7017/187/MOP du 08/06/2019 à l’Auditorat Général des FARDC et sous RMP3224/18/LBK à l’Auditorat Supérieur Militaire de Kinshasa/ Gombe, 9 personnes détenues à la Prison Militaire de Ndolo (liste non exhaustive) ;
  11. Groupe d’adeptes de Bundu Dia Mayala (BDM) de l’ancien député national Ne Mwanda Nsemi, 35 personnes en détention dont une partie à la Prison Centrale de Matadi et l’autre à la Prison Militaire de Ndolo.

Selon Joseph Olenghankoy, le président du Conseil National de Suivi des Accords de la Saint-Sylvestre à rfi.fr, ce mercredi 13, après une consultation avec Felix Tshisekedi, «Le président de la République signera les ordonnances nécessaires probablement d’ici jeudi et ceux qui doivent sortir avec la grâce présidentielle vont sortir avec la grâce présidentielle».

Ci-dessous. Le tableau Synthèse communiqué par VSV

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Input your search keywords and press Enter.