lundihebdo.com
Friday, July 2020
Now Reading:
RDC-GOMA : LES ETATS MAJORS DES ARMEES DE LA REGION DES GRANDS-LACS REFLECHISSENT SUR UNE FORCE CONJOINTE CONTRE L’INSECURITE DANS L’EST DE LA RDC
Full Article 2 minutes read

RDC-GOMA : LES ETATS MAJORS DES ARMEES DE LA REGION DES GRANDS-LACS REFLECHISSENT SUR UNE FORCE CONJOINTE CONTRE L’INSECURITE DANS L’EST DE LA RDC

Par Frédéric Feruzi

Débutée ce jeudi 24 octobre à Goma, la présente réunion va durer deux jours. Elle fait suite à celle de la mi-septembre dernière.

Les chefs d’Etats-majors militaires de la RDC, du Rwanda, du Burundi, de l’Ouganda et de la Tanzanie examinent la possibilité de mettre en place une force conjointe pour combattre les groupes armés qui pullulent dans l’Est de la RDC.

La réunion connait la participation des commandements militaires de la branche africaine des forces armées des Etats-Unis d’Amérique (AFRICOM) et de la force de l’Onu en RDC (MONUSCO).

Une force commune mise en place devra en finir avec les groupes armés nationaux et étrangers, qui sévissent depuis plus de deux décennies dans l’Est de la RDC, pour une paix durable, a fait savoir le général Léon-Richard Kasonga, porte-parole des forces armées de la RDC.

La présente réunion va de même analyser les requêtes introduites par des représentants de certains pays participants au sujet des questions sécuritaires sur leurs sols. Un communiqué final va sanctionner cette réunion ce vendredi à Goma.

Cette force est cependant déjà contestée avant même de voir le jour. La société civile congolaise tout comme des acteurs politiques craignent une reproduction de l’opération conjointe RDC-Rwanda ‘Umoja Wetu’, en 2009 ; une opération qui n’a pas pu en finir avec les FDLR qu’elle entendait éradiquer. Certains observateurs pensent qu’au lieu de venir aider la RDC, le Rwanda en avait profité pour conforter ses intérêts en RDC.

Un député national, l’honorable Juvénal Munubo, élu dans le territoire de Walikale au Nord-Kivu, est allé jusqu’à initier une question orale avec débat, adressée au ministre national de la défense pour s’expliquer sur une éventuelle nouvelle entrée des troupes étrangères sur le sol.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Input your search keywords and press Enter.