lundihebdo.com
Thursday, October 2020
Now Reading:
RDC-GOMA : VOICI LES STRATEGIES ISSUES DE LA REUNION DES MINISTRES DE SANTE DE LA RDC ET SES 9 VOISINS CONTRE EBOLA
Full Article 3 minutes read

RDC-GOMA : VOICI LES STRATEGIES ISSUES DE LA REUNION DES MINISTRES DE SANTE DE LA RDC ET SES 9 VOISINS CONTRE EBOLA

Par Frédéric Feruzi

Un communiqué final a sanctionné cette réunion dite de haut niveau, ce lundi soir à Goma. Il reprend une dizaine de stratégies nécessaires pour limiter la propagation d’Ebola dans la région des grands-lacs.

La représentante de l’OMS dans la région de grands-lacs espère voir les Etats mobiliser les fonds indispensables pour une mise en œuvre rapide de ces stratégies. Madame Moeti Rebecca a participé activement aux assises.

Les Etats dont l’Angola, le Burundi, la Centrafrique, le Congo-Brazzaville, la RDC, l’Ouganda, le Rwanda, le Soudan du Sud, la Tanzanie et la Zambie se sont résolus à mener des actions collectives en vue de faciliter la coopération, la collaboration entre eux, contre l’épidémie d’Ebola.

Les stratégies prises sont d’ordre technique, politique et diplomatique. Sur le premier plan, les pays ont décidé ceci :’’ la surveillance transfrontalière des cas d’Ebola et de laboratoires, la recherche et le suivi transfrontalier des contacts, le renforcement des capacités de la main d’œuvres notamment la formation conjointe, les visites d’échange de connaissances et d’analyses comparatives et des exercices de simulation, la communication rapide des données épidémiologiques et de surveillance laboratoire et d’autres rapports pertinents, le partage des informations en tant réelles sur les menaces potentielles à la sécurité et d’autres questions sécuritaires qui surviennent dans les régions touchées par l’épidémie, le partage de l’expertise technique et d’autres ressources, d’autres ressources et moyens nécessaires à la préparation et au contrôle de la maladie à virus Ebola, la planification et la mise en œuvre conjointe transfrontalière d’activités de préparation et de riposte face à la maladie à virus Ebola, notamment la communication de risques et les campagnes de collaboration communautaire’’.

Sur le plan de la collaboration régionale durant l’épidémie d’Ebola, les stratégies viennent résoudre le problème posé par le Rwanda qui a endurci les exigences d’entrées congolaises sur son sol, depuis la déclaration du premier cas d’Ebola à Goma :’’ La circulation de personnes à travers les frontières conformément au règlement sanitaire international de 2005’’.

Concernant le niveau politique et diplomatique, les stratégies prises par les Etats mettent en eouvre un organe commun contre Ebola :’’ Créer l’équipe spéciale de coordination pour l’Afrique sur le virus Ebola (AFCT), hébergé au secrétariat de l’U.A à Addis-Abeba, en Ethiopie, sous la direction de 9 Etats membres. Cet organe qui sera notamment financé par l’OMS, va assurer la supervision politique par le biais des arrangements institutionnels de l’union africaine. Les Etats vont ainsi échanger en temps opportun des informations sur des questions d’intérêt commun jugées pertinentes, dans le cadre de la préparation et de la riposte, tout en reconnaissant que la rétention ou la falsification de données et des informations sur la maladie à virus Ebola violent le règlement sanitaire international de 2005 et menace la paix, la sécurité et la prospérité des Etats membres touchés et de la région dans son ensemble’’

L’issue de cette réunion qui donne au gouvernement congolais le sentiment du devoir accompli, a laissé entendre le vice-ministre de la santé, n’a pas été convoquée en retard, a-t-il dit. Ses stratégies vont permettre d’éviter la propagation d’Ebola, après avoir été maitrisé en RDC, a expliqué Albert Byombo, représentant de la RDC aux assises.   

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Input your search keywords and press Enter.