lundihebdo.com
Friday, July 2020
Now Reading:
RDC-Goma : La REGIDESO annonce de l’eau potable aux habitants des quartiers en pénuries endémiques, dans 100 jours
Full Article 2 minutes read

RDC-Goma : La REGIDESO annonce de l’eau potable aux habitants des quartiers en pénuries endémiques, dans 100 jours

Par Frédéric Feruzi

L’annonce a été faite par le Directeur Provincial de la REGIDESO Nord-Kivu à l’occasion de la journée mondiale de l’eau, ce vendredi 22 mars, à Goma.

La ville de Goma, battue au nord du Lac Kivu, connait paradoxalement des pénuries d’eau potables qui ont pris une dimension bien endémique, depuis des décennies. A l’exception des quartiers proches du centre-ville, le reste de la ville a d’ordinaire les robinets à sec. Mis à part le système d’adduction d’eau qui ne suit pas la surpopulation à Goma, qui voit de nouveaux quartiers naitre dans le Nord et l’Ouest, la REGIDESO explique régulièrement les pénuries par le déficit de l’électricité que Bukavu fournit au chef-lieu du Nord-Kivu. Cette quantité d’électricité n’arrive pas à tourner toutes les machines de la REGIDESO.

Toutefois, avec les projets de 100 premiers jours du président Félix Tshisekedi, la ville de Goma, et même quelques localités du sud du territoire de Nyiragongo voisin, vont avoir accès à de l’eau potable, à en croire David Angoyo, s’adressant à la presse locale, vendredi.

Le directeur provincial de la REGIDESO Nord-Kivu explique que son bureau d’étude est en pleine analyse, alors que de l’autre côté, un nouveau réservoir de 5000 mètres cube d’eau est en installation à Bushara, dans le territoire de Nyiragongo.

Des quartiers comme Ndosho, Mugunga, Kyeshero, Himbi à Goma, ou encore le groupement Rusayo vont puiser de l’eau sur leurs robinets au bout de 100 premiers jours du chef de l’Etat, a laissé entendre le patron de la REGIDESO au Nord-Kivu.

« Je ne veux pas voir nos enfants, nos filles sur les rues à la recherche de l’eau, au lieu de faire leurs devoirs, TP, or le thème de la journée est cette année, ‘Ne laissez personne de côté’ « , a déclaré, David Angoyo.

25 millions de congolais marchent plus de 30 minutes pour avoir accès à de l’eau potable, alors qu’au même moment 33 millions d’autres n’ont pas accès à un point d’eau amélioré, a révélé Jérôme Kourchi, le chef de bureau de l’Unicef zone-Est RDC, lors d’une séance d’exposition sur l’eau, à l’institut français de Goma le même vendredi.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Input your search keywords and press Enter.