lundihebdo.com
Saturday, October 2020
Now Reading:
RDC : Tout comme en 1960 !?
Full Article 4 minutes read

RDC : Tout comme en 1960 !?

Un billet de Magloire Paluku

Avec la nouvelle configuration de la photo politique en RDC où le FCC prend beaucoup trop de places, il y’a risque de nous (re)plonger dans les velléités de 1960. Ceci est à la fois une question et un prolongement d’idées. Les raisons des rivalités entre le président Joseph Kasavubu et son premier ministre Patrice-Emery Lumumba sont encore d’actualité. Il y’a quelques ressemblances mais heureusement beaucoup de différences. Mais comme l’histoire se répète souvent et que la vie est faite des mêmes choses évoluant dans des contextes répétitives, l’histoire peut justifier le future de notre pays.

Tout comme en 1960,il y a avait 26 circonscriptions électorales pour 6 provinces. Les 26 circonscriptions électorales sont devenues des provinces depuis 2015 avec quelques petites différences de localisation. Les premières élections législatives, sénatoriales et provinciales tenues du 11 au 22 Mai 1960 ont laissé quelques séquelles qui se trainent encore aujourd’hui. La grande coalition du Mouvement National Congolais et Alliés de Patrice-Emery LUMUMBA peut se lire dans la coalition du FCC. Le Front Commun pour le Congo créé en 2018, semble être l’image copiée collée du Font Commun né à la veille de Janvier 1960, afin que les politiciens de l’opposition et de la majorité de Lumumba s’entendent pour aller participer à la table ronde de Bruxelles d’une seule voix.

Tout comme en 1960, avec la chambre de représentants devenue l’assemblée nationale et le sénat resté avec la même appellation ,le parlement bicaméral joue dans le choix du gouvernement. Si le président Joseph Kasavubu avait été voté par la chambre de représentants et le sénat réuni en congrès le 24 Juin 1960, la différence est notoire en 2019. Le président est élu par le peuple directement et non par ses représentants au second degré, mais pour finir dans ce même système bicaméral .

Tout comme en 1960,c’est une alliance qui avait fait obtenir le poste du président de la république à Joseph Kasavubu et celui du premier ministre à Patrice-Emery Lumumba, sous couvert des élections. Les opposants à cette alliance entre le président et le premier ministre étaient aussi nombreux comme aujourd’hui encore. Malgré cette coalition ou cette alliance, l’accord n’empêchait pas au président de la république de nommer et de révoquer le gouvernement. C’est ce que fit le président Joseph Kasavubu de ce court règne du premier ministre Patrice-Emery Lumumba du 30 juin 1960 au 12 Septembre 1960.

Aujourd’hui encore, la signature d’une note commune FCC-CACH le mercredi 06 Mars 2019, remet sur orbite les alliances et accords de 1960 entre Lumumba et Kasavubu.

Il faut seulement craindre que la crise d’il y’a 59 ans ne ressuscite des cendres d’une politique Congolaise à rebondissement. Le président Joseph Kasavubu avait accusé son premier ministre de mauvaise gouvernance. Les mains de la Belgique et des États-Unis n’étaient pas loin de ce revirement spectaculaire, qui poussa les deux à se révoquer mutuellement.

L’ambassadeur des USA en RDC Mike Hammer a donné le ton, en disant la semaine dernière dans sa tournée à l’Est de la RDC, que leur soutient au président Étienne Tshisekedi  est de lutter contre la corruption. Or, avec les sanctions américaines contre des personnalités proches et ou du FCC ,c’est déjà un caillou dans la machine de l’accord et de l’alliance ou de la coalition FCC-CACH !

L’actuel président de la république va nommer un premier ministre qui sera proposé par l’ancien président de la république. Ce premier ministre aura la majorité parlementaire dans les deux chambres et comme en 1960 ; il y aura toujours ce risque d’accusation de mauvaise gouvernance et de crise hégémonique, si la sagesse actuelle de l’évolution politique en RDC ne s’émancipe pas des impréparations et imperfections des années Kasavubu-Lumumba !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Input your search keywords and press Enter.